Langue

Recherche & Développement

La recherche de Centexbel est surtout orientée vers la "durabilité" de l'industrie textile. A cette fin, Centexbel évalue l'applicibilité et la valeur ajoutée tant des résultats de la recherche fondamentale, de nouveaux matériaux et additifs que de technolgies déjà appliquées dans d'autres secteurs industriels ou non.

Afin de garantir une impartialité totale et d'éviter tout conflit d'intérêts, nous exluons explicitement toutes les activités au niveau du développement de produits dans ces domaines qui relèvent au champ d'application de la certification CE pour laquelle nous sommes accrédité.

La recherche collective

En sa qualité de centre collectif de l'industrie textile, Centexbel introduit des projets de recherche collective à l'approbation et au financement des autorités régionale, fédérale et européenne tout en engageant un nombre maximal d'entreprises aux projets.

Selon les entreprises participantes, les avantages des projets de recherche collective sont:

  • le prix abordable
  • l'opportunité de nouer des contacts avec des entreprises collègues, des fournisseurs spécialisés et des utilisateurs

Lisez tout sur les projets de recherche collective en cours de Centexbel

La recherche privée

Une recherche plus rapide et pertinente est la recherche privée ou contractuelle. Dans ce cadre, Centexbel conlue un accord de collaboration avec l'entreprise, élabore un programme R&D clairement spécifiant et déterminant les tâches de recherche à effectuer par chaque partenaire et les budgets correspondants.

Tous les projets de recherche privée sont traités en stricte confidentialité sans que la moindre donnée ne soit publiée. L'entreprise concernée a bien entendu le droit d'en décider autrement.

Les collaborateurs de Centexbel sont à votre disposition pour démarrer des projets de recherche spécifiquement liés à l'entreprise et vous aider à trouver des financements publics. Pour pouvoir obtenir de tels financements, la qualité de la recherche (programme de travail, partenaires concernés...), le caractère innovateur et les possibilités d'exploitation des résultats dans la région de l'autorité subsidiante sont évidemment des critères très importants. Le caractère DTD (développement technologique durable) de la recherche y joue également un rôle important.

Les aides de la Région Wallonne

Les aides financières constituent un des principaux leviers mis en oeuvre par la Région wallonne pour atteindre ses objectifs en matière de recherche, de développement et d'innovation technologique.

Les dispositifs d'aide mis en place s'adressent à trois grandes catégories d'acteurs :

  1. Pour les entreprises, il s'agit de les aider à innover sur le plan technologique en soutenant la mise au point de nouveaux produits, procédés et services, l'acquisition de nouvelles technologies et le renforcement de leur potentiel scientifique et technologique.
  2. Pour les opérateurs de recherche - universités, hautes écoles, centres de recherche - il s'agit de permettre aux équipes de chercheurs de développer leurs compétences et leur expertise scientifiques et technologiques au service du tissu industriel wallon, de promouvoir les échanges entre monde scientifique et monde industriel et d'aider les acteurs wallons à s'insérer dans les réseaux européens et internationaux de recherche.
  3. Pour les organisations de diffusion des sciences et des techniques, il s'agit les aider à mettre en oeuvre des projets destinés à sensibiliser le grand public, et les jeunes en particulier, à l'évolution des sciences et des techniques et à valoriser les métiers qui y sont associés.

Les aides aux entreprises

Dans le but de renforcer la compétitivité de son industrie, la Région Wallonne met toute une série de dispositifs d'aide à la disposition

Les aides financières dans la Région Flamande

La recherche européenne

L’avenir de l’industrie textile et de l’habillement en 2020 se prépare dès aujourd’hui. Même les secteurs soi-disant traditionnels évolueront vers des industries qui s’appuient sur les connaissances. A ce sujet, l’idée clé est l’innovation continue qui se verra soutenue par les ressources en matière de recherche disponibles en Europe.

On constate déjà une évolution vers des produits spécialisés et l’utilisation des textiles dans des applications techniques. Le passage de la fabrication en masse à des processus de production plus personnalisés et individualisés constitue également un virage important.

Actuellement, la majeure partie des textiles pour l’habillement ainsi que d’autres matériaux sont fabriqués sans aucune notion des attentes réelles de la clientèle, des ventes effectives ou des commandes passées. Ces produits textiles jouent toutefois un rôle important dans la manière dont quelqu’un exprime sa personnalité à son entourage. La performance économique de la filière ne peut augmenter de façon significative qu’à condition de proposer au client le bon produit au bon endroit et au bon moment. La commission européenne soutient dès lors pleinement cette initiative de l’industrie textile et de l’habillement en Europe car le maintien ainsi que la création de l’emploi en dépendront.

La recherche fondamentale stratégique et les pôles d'attraction technologiques

La recherche fondamentale de base se situe entre la recherche fondamentale et destinée à acquérir des connaissances en général (menée aux universités et aux centres collectifs) et la recherche plutôt appliquée (au sein des entreprises).
Le "programme pour la promotion du transfert des connaissances dans les domaines stratégiquement important" de la Politique Scientifique Fédérale vise à améliorer la relation entre la recherche et le développement dans le but de renforcer la coopération entre les universités et les centres sectoriels spécialisés.

Les Pôles d'attraction technologique (PAT) sont des appels lancés par la Politique Scientifique fédérale dans le but d'assurer le lien entre l'industrie et le PAT en question et d'optimiser le transfert des résultats.